ressources-citoyen:alternatives-numeriques

Alternatives numériques

Le 9 février 2022, on pouvait encore lire cette affirmation dans le journal Le Monde.

« S’il est bien beau de déclarer l’illégalité des outils des géants numériques, il faut plus que jamais disposer d’alternatives technologiques européennes pour que le citoyen européen ait réellement le libre choix avec des espaces RGPD compatibles. » Nozha Boujemaa d’Ikea Retail dans le journalLe Monde.

Cette page a pour but de servir de pense-bête et de base de départ à celles et ceux qui veulent chercher des alternatives numériques. Car sachez une chose, des alternatives, il y en a PLEIN (trop peut-être) ! Alors cherchons-les, testons-les, implémentons-les, contribuons-y, donnons leur de l'argent ou du temps !

alexander-schimmeck-aohf8gqa7zc-unsplash1-1024x682.jpg

Il y a tellement de choix ! Photo de Alexander Schimmeck sur Unsplash

Sur quelles dimensions peut-on reconnaître, et a fortiori choisir, une alternative numérique ? Les libristes jureront par le caractère open source du programme, les écolos sur sa sobriété, les défenseurs de la vie privée sur le chiffrage des données, etc. Mais est-ce qu’une alternative numérique n’a pas besoin d’être un peu de tout ça ?

Voici une proposition des différentes dimensions d’une alternative numérique. C’est en fonction de chacun d’eux que j’essaie de faire les choix les plus adaptés à mes situations.

  • La dimension libre et open source : l’ouverture, au moins partielle, du code informatique pour pouvoir en comprendre le fonctionnement a minima.
  • La dimension écologique : la durabilité du matériel, la sobriété du code informatique (low code, no code, low tech).
  • La dimension économique : le modèle économique est juste, il permet de faire vivre correctement les contributeurices.
  • La dimension protection de la vie privée et des données personnelles : l’alternative numérique recherche le “privacy by design”, du matériel et logiciel qui respectent nos données personnelles, en captent le moins possible et les stockent le moins longtemps possible. L’alternative numérique s’emploie à crypter le plus possible les données.
  • La dimension inclusive : l’alternative numérique s’attache à créer des outils accessibles, ergonomiques, égalitaires. Elle intègre que les technologies numériques ont tendance à renforcer toutes les inégalités sociales, économiques et culturelles.
  • La dimension conviviale : l’alternative numérique s’attache à être conviviale (au sens d'Illich), ne crée pas de dépendance inutile (captologie), n’impose pas un écosystème fermé (interopérable). L’alternative numérique élargit le rayon d’action personnel, elle ne le rétrécit pas.
  • La dimension éthique : l’alternative numérique se construit dans des conditions éthiques, respect des personnes (salariés, clients, fournisseurs), respect du droit, respect de la morale.

La première alternative numérique, c’est aussi le choix du non numérique. Pas besoin de s’échiner à trouver l’outil numérique parfait, quand l’outil non numérique fonctionne. Parfois également, trouver l’outil numérique parfait est impossible (par exemple la sécurité, ou la vie privée absolue, n’existent pas dans un monde numérique).

D'abord, il existe maintenant plusieurs catalogues très complets permettant de trouver des logiciels et services alternatifs. Voici les principaux :

Framalibre : l'un des premiers annuaires du libre, maintenu par l'incontournable association Framasoft.

Correspondance entre logiciels libres et logiciels propriétaires (article Wikipedia) :Cet article recense une liste de choix alternatifs libres proposant des fonctionnalités proches de logiciels propriétaires bien établis dans leur domaine d'application. Cette liste n'est pas exhaustive.

Chatons : Le collectif vise à rassembler des structures proposant des services en ligne libres, éthiques et décentralisés afin de permettre aux utilisateur⋅ices de trouver rapidement des alternatives respectueuses de leurs données et de leur vie privée aux services proposés par les GAFAM

switching.software (EN) :Des alternatives éthiques aux grands logiciels, faciles à utiliser et qui font gaffe aux questions de vie privées

Privacy Tools (EN) :PrivacyTools propose des services, outils et connaissance pour protéger votre vie privée contre les dispositifs de surveillance de masse.

Il y a des millions d'alternatives, mais si vous voulez aller vite, je vous propose une sélection personnelle. Je pars du principe que vous démarrez de zéro donc je ne liste que des alternatives grand public.

Toutes ces alternatives correspondent à l'idée que je me fais d'un numérique convivial : un prix juste, un logiciel qui ne vous rend pas dépendant : multiplateforme, interopérable, les données s'exportent facilement, etc.

Si vous cherchez des trucs plus fouillés, creusez !

Franchement vous n'avez plus de raisons de garder un navigateur comme Google Chrome qui ne vous respecte pas…

Et vous pouvez aussi naviguer sur le web… sans moteur de recherche ! Allez sur Wikipedia par exemple, et laissez-vous aller de clics en clics, voyez, explorez !

  • Wordpress
  • Drupal
  • Joomla
  • Jitsi (libre et gratuit)
  • Kmeet (gratuit)
  • Big blue button (à héberger)
  • Protonmail
  • Mailo
  • Infomaniak mail
  • Standard notes
  • Joplin
  • Signal
  • Telegram
  • Bitwarden (gratuit avec offre supplémentaire payante)

A suivre, le mouvement des licoornes.

Solution hégémoniqueAlternatives éthiques
Google MapsOSMAND, Magic Earth, Transportr
BlablacarMobicoop
BookingFairbooking
TripadvisorWikivoyage
AirbnbAccueil paysan, Fairbnb
  • ressources-citoyen/alternatives-numeriques.txt
  • Dernière modification: 2022/04/07 14:51
  • de louis