acteurs-education-numerique

Cartographie des acteurs de l'éducation au numérique

L'éducation au numérique se veut ici très large. Elle concerne tous les publics (enfants, adolescents, adultes) et tous les acteurs (éducation nationale, associations, entreprises).

StructureDescription
Agence nationale de la cohésion des territoiresNée de la fusion du Commissariat général à l’égalité des territoires, d’Epareca et de l’Agence du numérique, l’ANCT est un nouveau partenaire pour les collectivités locales. Sa création marque une transformation profonde de l’action de l’État : une action désormais plus en lien avec les collectivités territoriales pour faire réussir leurs projets de territoires.
Emmaüs ConnectEmmaüs Connect invite les structures sociales confrontées à la détresse numérique de leurs publics à faire connaître leurs besoins en formation et équipements.
Ligue de l’enseignementMouvement laïque d’éducation populaire, la Ligue de l’enseignement propose des activités éducatives, culturelles, sportives et de loisirs. Elle regroupe, à travers 103 fédérations départementales, plus de 20 000 associations locales présentes dans 24 000 communes et représentant 1,6 million d’adhérents.
Union Nationale de l’Information Jeunesse
Promeneurs du NetUne action éducative sur la Toile s’avère nécessaire… C’est la mission des Promeneurs du Net. Animateur, éducateur, professionnel exerçant en Centre social, en foyer de jeunes travailleurs ou en maison des jeunes, le Promeneur écoute, informe, accompagne, conseille et prévient.
Génération numérique
Mednum
Union nationale des associations familiales
DINUM
Simplon / Webforce 3 / Konexio / Etc.
Grande école du numérique
Pôle Emploi
Bibliothèque sans frontière (et le programme Voyageurs du numérique)
Ministère de l'Education nationale
Réseau Canopé
CLEMI
Savoir DevenirSavoir*Devenir a pour vocation de redonner aux citoyens le pouvoir sur leur vie médiatique et numérique à travers des actions en faveur de :

Exodus Privacy
Exodus Privacy propose une plateforme d’audit d’application Android.

Framasoft

Framasoft est une association qui s’est fixée comme ambitieux objectif de changer le monde, mais avec une une méthode sûre, un octet à la fois. Framasoft est connue pour ses initiatives degooglisons Internet et chatons. C’est avant tout une association d’éducation populaire, un groupe d’ami·es convaincu·es qu’un monde numérique émancipateur est possible, persuadé·es qu’il adviendra grâce à des actions concrètes sur le terrain. Nous aussi on en est persuadé·es.
La Quadrature du netLa quadrature (la quadra pour les intimes) est une association qui fait du plaidoyer contre la surveillance numérique. La Quadra est basée à Paris et sur les internets.
  • Saint-Étienne : Zoomacom
  • Nantes : Ping
  • Marseille : UrbanProd
  • Toulouse : La Mêlée
  • Bordeaux : Medias-Cité
  • Lille : Pop
  • Paris : Konexio
  • Antanak: basée à Paris, Antanak reconditionne du matériel informatique récupéré avec des systèmes d’exploitation libres. Le matériel recyclé est donné aux adhérents qui sont également accompagnés pour la prise en main.
  • Les cafés vie privés: un collectif informel qui propose des ateliers autour de la sécurité numérique. Un peu moins actifs qu’à leurs débuts, le dernier café vie privé recensé sur le site remonte à juin 2019. On souhaite aux cafés de revenir très vite !
  • Camptic: à Lorient, une association une association mobilisée pour l’apprentissage du numérique tout au long de la vie qui souhaite faire en sorte que ces technologies soient au service de l’Humain et non l’inverse.
  • Echap: Echap s’est donné pour objectif de lutter contre l’utilisation de la technologie dans les violences faites aux femmes. Ce collectif de hacker féministe produit et maintient à jour des guides de sécurité publics expliquant comment protéger ses comptes en ligne, ses appareils électroniques ou plus généralement comment se déconnecter d’un ex-partenaire.
  • EMIcycle: le réseau des acteur·trices de l’éducation aux médias et à l’information dans les hauts de France. Emicycle propose une cartographie de tous les acteurs de l’EMI dans la région. Si vous en faites partie, n’hésitez pas à vous inscrire !
  • Hack in Provence: une association dont le siège se situe dans la belle ville de La Ciotat et dont le but est l’animation, l’accompagnement et la promotion des initiatives de hacking éthique en Provence. L’asso organise différents événements, conférences, actions de démystification, sensibilisations, compétitions, etc. dans le domaine de la sécurité, des réseaux informatiques et des logiciels Open Source.
  • Infothéma: basée en Bretagne, Infothéma a pour vocation la promotion du logiciel libre dans les côtes d’armor.
  • Labomédia: à Orléans, l’activité de Labomédia s’organise autour du développement de la « culture numérique » et de la maîtrise des outils et des processus de production et de diffusion de contenus multimédias. On les aime particulièrement chez N2H (il faut qu’on renouvelle notre adhésion d’ailleurs).
  • Paulla: une association de soutien et promotion du logiciel libre à Pau avec des conférences et des formations. Paulla on les aime, ils soutiennent Nothing2Hide depuis le début.
  • PiNG: une association basée à Nantes qui au cours d’ateliers et d’événements invite les citoyen·nes et les professionnel·les à des temps de découverte, de pratique et d’échange pour se ré-approprier ensemble les technologies qui les entourent.
  • Le Tetalab: le tetalab est un hackerspace à Toulouse, un lieu un collectif qui a à cœur de (re)présenter la culture hacker sous un angle honnête et en accord avec sa réelle philosophie égalitariste : réappropriation des outils technologiques, DIY, logiciels et matériel libres.
  • Tinternet: basée à Besançon, Tinternet est une association qui propose une foule de ressources librement réutilisables sur le numérique et qui anime de nombreux ateliers sur la lutte contre le cyber harcèlement, les usages d’Internet ou la a lutte contre la désinformation.

Article détaillé : Hubs territoriaux.

Pour accélérer la consolidation de l’offre de médiation numérique sur l’ensemble du territoire et mettre en cohérence les politiques publiques en matière d’inclusion numérique, la Banque des Territoires de la Caisse des Dépôts et la Mission Société Numérique s’associent pour faire émerger une dizaine de hubs territoriaux pour un numérique inclusif. Ces hubs ont vocation à incarner des têtes de réseau des acteurs de la médiation numérique. Ils fourniront un appui et des outils destinés à renforcer les actions d’inclusion et de médiation 1) .











1)
Source : site de la Mission Société Numérique
  • acteurs-education-numerique.txt
  • Dernière modification: 2022/01/25 11:16
  • de gregoire